Salut tous le monde, oulalala j’en ai des choses a vous raconter ce mois ci !  

Je suis en ce moment précis à l’aéroport Charles de Gaulle et je rentre enfin chez moi après une longue et magnifique semaine de Fashion Week à Paris !  Je sais que vous devez surement vous demander : «  Wow !  Mais comment tu fais pour être invitée a la Fashion Week de Paris ?? C’est mon rêve ?? Mais qu’est ce que tu fais réellement dans la vie??Et bien oui c’est un vrai compte de fée et également beaucoup de travail accomplit en plusieurs années. J’ai commencé dès mon très jeune âge à fouiner, m’intégrer et faire aimer mon travail aux yeux de tous en gagnant ma vie de ma réelle passion. 

J’ai donc ouvert mon blog de mode quand le phénomène était encore extrêmement rare. Mon travail consiste à partager tous mes coups de coeur mode, lifestyle et beauté . Au fil des années j’ai pris contacte avec énormément de marques avec qui je collabore jusqu’à aujourd’hui et qui ont beaucoup aimé mes points de vue positifs tels que négatifs. Je cherche à développer mon blog tous les jours davantage afin de mêler travail et hobby. Des heures devant l’écran a écrire, à publier et surtout un amour pour la mode qui me rend acharnée au travail.. 

Aujourd’hui certains bloggers sont devenus aussi influents que certaines célébrités ou d’autres magazines de mode populaires. Instagram, Facebook, Twitter, Snapchat… on usent de tous les outils pour régner sur la communauté digitale. Plus les « fashion bloggers » ont de “followers” sur les réseaux sociaux et plus notre influence éclate aux yeux de tous. (J’atteins aujourd’hui plus de 43 000 followers sur instagram @meganemeimoun et 200 000 vues chaque mois sur mon blog). 

Nous enchainons les collaborations et partenariats avec les marques de vêtements, hôtels, chauffeurs, produits de maquillages, coiffures et encore pleins d’autres choses

Cette année, j’ai eu le privilège de profiter avec mon fiancé Dylan Paris d’Hôtels sponsorisés dans les endroits les plus prestigieux de Paris, cocktails, défilés, showrooms et autres présentations… 

Pour commencer il faut savoir que fashion week ne rime pas avec grasse matinée, le réveil sonne à 7 heures du matin et nos journées sont longues et douloureuses ! En plus de sa dès mon arrivée à Paris je suis déjà enrhumé j’ai le nez rouge, mais heureusement qu’il y a les filtres Instagram pour masquer les dégâts ! Mes So Kate de chez Louboutin (non ceci n’est pas un placement de produit lol) de 15 cm me font terriblement mal aux pieds !Heureusement j’avais tout prévu … des baskets de remplacement entre deux défilés, et je ne suis pas la seule ! Même les mannequins les plus connues redescendent sur terre à la sortie des shows, quant à moi je resterais perchée sur mes Louboutin car devinez quoi ?  J’ai oublié mes Stan Smith dans un taxi !! Notre slogan à Dylan et moi «jamais de fashion week sans galère».

Pour ce premier jour j’enfile une très jolie robe à franges verte bouteille et une pochette Dior. Je passe ensuite au maquillage à la coiffure et je suis enfin prête car notre chauffeur nous attend déjà en bas pour nous rendre au tout premier défilé! Sur la route je ne fais que me plaindre, « je me trouve moche, ma robe ne plaira jamais, je suis petite de taille, je fais pas 1m70 comme toutes ses filles…) et je rabâche et rabâche ! 

De défilé en défilé … car oui il faut le savoir : pendant la Fashion Week il y a 1 défilé par heure sois 10 défilés par jour pendant 5 jours, oui il s’agit bien de 50 défilés de mode. 

Alors que certaines mannequins sont encore sur le podium pour Pacco Rabane au jardin des tuileries, il est déjà l’heure de trouver sa place chez Balmain car le show va bientôt commencer, cette fois ci a l’hôtel Potocki … qui se trouve à l’opposé. Vous l’aurez compris malgré toute votre bonne volonté de fashionista, c’est clairement impossible d’être présente à tous les défilés, Quant à nous il est enfin l’heure du Lanvin fashion show que nous attendions tant car après le départ d’Albert Elbaz ex directeur artistique de la marque depuis plusieurs années (Israélien il a étudié auparavant à Shenkar à TLV) il laisse cette saison ça place à Bouchra Jarrar. 

À la sortit du défilé, je me retrouve au centre d’une ruée de photographe et même si plus tôt on avait photographié mon look pour Gala Magazine… cette fois ci, ils ne sont pas là pour moi . 

Je me rend compte que Karlie Kloss la mannequin numéro un du moment se trouve juste a coté de moi !!!! (Je tiens à préciser que deux ans auparavant au festival de cannes c’était mon rêve de la rencontrer et on s’était loupée de peu. )

Cette fois si je suis collée à elle autour de tous ces paparazzi violents, et même si j’ai failli y perdre un bras je n’hésite pas une seconde à sortir mon smartphone … Je veux ma photo avec elle. 

Ce qu’il faut savoir c’est que Karlie Kloss n’est pas mannequin pour rien . Compter 1 mettre 88 de taille et 15 centimètres de talons (comme si elle n’était pas assez grande), je vous avoue avoir bien galèré pour cadrer mon selfie avec elle malgré ma nouvelle acquisition de l’iphone 7 plus (c’est à peine si je rentre dans le cadre lol)

unnamed
Our Snapchat Story about Lanvin Fashion Show

Le lendemain nous sommes déjà fatigués mais toujours autant motivé. Le room service nous apporte notre petit déjeuner typiquement Parisien, alors que nous sommes déjà en train de nous préparer pour cette nouvelle journée, il faut compter en moyenne deux bonnes heures de préparatifs chaque matin dont une heure d’hésitation sur mes looks. 

Cette fois si je porte une sublime tenue signé Pierre Henry Bor, ( Il a gagné la version française de projet Runway et ces vêtements sont porté par Shym et Lana Del Ray et encore pleins d’autres… ). 

Nous sommes sur la route du premier défilé du jour et surprise, nous sommes en avance … Ce qui est loin d’être une bonne chose dans le monde de la mode .Je dois l’avouer, le but de chaque blogger étant de se faire photographier leurs street style un maximum de fois à l’entré des défilés, chose que j’ai brillamment accomplie durant cette fameuse semaine. 

En arrivant à l’avance au défilé Paco Rabanne il n’y avait pas assez de photographes pour shooter ma sublime tenue. Je décidée, motivé par Dylan, de retenter l’expérience en faisant une seconde entrée. En d’autres termes je me suis tapée tout un détour en talon de 15 cm alors que notre chauffeur nous avez déposé à destination quelques minutes avant juste pour refaire une entrée triomphale.

Bon cette fois ci il y a énormément de flash donc je suis sur de moi, je vais faire un carton avec ma tenue Pierre Henry Bor !

Je marche telle une super-star cheveux dans le vent, de grand pas, perchée sur mes talons de 15 cm, iphone dans la main, lunette de soleil ! J’avais le look et l’attitude ! 

Sauf que … Ironie du sors ou du timing, deux grandes stars mondiales de la mode font leurs marches en même temps que moi !! 

Grand moment de solitude … Je me mets à défiler seul avec le son de trois crépitements d’appareil photo sur moi…  On est loin des centaines de photos que je pensais récolter en une minute ! (J’en rigole jusqu’à maintenant rien qu’en y repensant). J’ai trouvé le plus mauvais moment pour me présenter devant les photographes. Toute l’attention et le flash étaient sur elles… 

Donc un conseil Il est strictement interdit d’entrer en scène en même temps qu’une Super Star et qu’une grande rédactrice en chef si vous souhaitez vraiment faire impression. 

Quant à moi je me remets à peine de mes émotions et je suis déjà en route (en retard cette fois si) pour le défilé tant attendu de la saison … 

BALMAIN, qui nous épate maintenant depuis plusieurs années consécutives, grâce à son jeune directeur artistique olivier rousteing qui donne un réel coup de frai à la marque avec des collaborations comme H&M, Rihanna ou encore Kim Kardashian. Ah oui à en parlant d’elle, la fameuse Kim Kardiashian nous a mis encore plus en retard en entrant par l’arrière de l’hôtel Potocki et en créant une foule de fan et photographes. Notre chauffeur nous a arrêté juste devant en pensant être arrivé à destination …mais ce n’était en réalité l’entrée destinée qu’à la star et à son mari Kanye west . 

On a dû faire tout le tour bien sur en  talon, pour finalement entrer de justesse au défilé (après c’être battue avec notre agent de presse) car les portes du show venaient de fermer . 

La conclusion de cette journée « arriver en retard arriver de star »… mais pas trop…!

Après avoir assisté à plus de 30 défilés durant les derniers jours, ce qui représente malgré tout plus de la moitié des shows, je commence à sentir la fin approcher, et comme on dis toujours « le meilleur pour la fin » Quoi de mieux que le défilé Dior pour clôturer la semaine en beauté?

Un des défilé les plus convoités de la saison, car c’est Maria Grazia Chiuri qui reprend les rênes de la maison, après le remplacement de raft simons ex directeur artistique. Une femme, pour la première fois en soixante-dix ans d’existence de la maison…

Un moment tant attendus par tout le gratin de la mode. Des milliers de personnes derrière les barreaux attendent afin d’admirer les stars et blogger faire leur entré et sortit. La police de tous les côtés, les routes bloquées, les paparazzi dans tous les coins possible et imaginable et des cris de foule impressionnants. 

Pour l’occasion j’ai porté une jupe en tulle noir avec un haut en cuir à bouton signé Pierre Henry Bor et bien sûr toujours perchée sur mes Louboutin mais cette fois ci les mêmes en noir (donc évidemment toujours aussi douloureux). Je dois avouer que j’ai développé de réelle qualité de résistance durant cette fashion week. 

dsc04845-modifier
https://quentinvz.com/

En parlant de Louboutin je vais vous raconter ma dernière anecdote de la semaine ! 

J’aperçois à un mètre de moi la légende de la semelle rouge… Monsieur Christian Louboutin ! Les paparazzi hurlaient « Monsieur une photo s’il vous plaît ! » et les fans devant les barreaux « Wowww c’est Louboutin j’en reviens pas » . Je me suis donc approchée de lui et je l’ai bousculé légèrement, «oups, je suis désolée, trop de monde ! » Il m’a sourit, très agréable et nous avons enfin fait notre entré dans le musée Rodin là où le défilé avait lieu.  Rihanna, Kate Moss, Karlie Kloss, Carla Bruni, Anna Wintour, ces légendes de la mode assise au premier rang ! J’étais époustouflée de pouvoir admirer cette brochette devant mes yeux ! 

Bon après une trentaine de minutes c’est le moment de faire ma sortit en sachant que des milliers de photographes et magazines attendent à la sortie afin de capter les plus beaux streets style! J’avais bien sur déjà tatté le terrain et préparé mon coup… Ça tombe bien Christian Louboutin était exactement dans mon timing. Il me regarde à nouveau et me décroche un sourire je lui dis donc d’un super culot « J’ai légèrement mal au pied »… Je l’ai vu dévisager ma semelle et je l’ai fait assez rire. Je pense qu’il ne s’y attendait pas trop à cela !

 Toujours aussi culottée, je lui propose une photo car forcement faire ma sortit serrée à Louboutin après un défilé de Dior fait de moi une star auprès des caméras ! (Comment attirer les regards Lol).

Je vous ai dit dans cet article vous retrouverez les vrais conseils et coulissent de ma vie derrière ce monde de paillettes et de filtres Instagram. 

Bref le tour est joué et sa marche ! Abrakadabra … Les photographes se multiplient et je me retrouve au bras de Christian devant tous les paparazzi et magazine à tapper la pose et les photographes nous hurlent « S’il vous plaît par ici mademoiselle, monsieur Louboutin, une photo s’il vous plaît regardez l’objectif ! » 

Et le plus amusant c’est Dylan mon fiancé qui était légèrement sur le côté au téléphone assez occupé, il remarque une foule, il s’approche et me vois auprès de Christian Louboutin bouche bée. Ça avait l’air d’une amitié de longue date ! Il me murmure en hébreu (et oui à Paris l’Hébreu s’est pratique!) « tu m’as jamais parlé de ton ami Louboutin » ! 

img_0415
www.quentinvz.com

C’était mon moment de gloire et une super publicité pour moi car j’ai fini sur Gala magazine, Grazia magazine, FashionTV et maintenant je suis sur d’être saluée par Christian Louboutin ou bien la célèbre Chiara Ferragni avec qui j’ai parlé longuement au défilé Isabel Marant et Anna Dello Russo (rédactrice en chef de vogue japan) qui reste toujours très polie et m’adresse un sourire à chaque défilés ! Plutôt pas mal non ? 

dsc04505

dsc04501

unnamed-28

unnamed-29

dsc04979-modifier

unnamed-27

unnamed-29
CHRIS TUSSY | Photographer
dsc04632
www.quentinvz.com

dsc04580-modifier

dsc04670-modifier

Je pense vous avoir raconté mes anecdotes les plus croustillantes de la fashion week et j’espère que grâce à mon article vous avait passé un moment de lecture différent de tous ce qu’on peut lire habituellement ! 

unnamed-33

 

Abonnez-vous à notre newsletter