Lundi 23 janvier 2017 à 14h30, Maria Grazia Chiuri présentait ça collection au musée Rodin comme pour la fashion week printemps été il y a quelques mois. Cette fois ci elle a transformé le lieu en labyrinthe enchanté pour son premier défilé Dior haute couture. Hommage à Monsieur Dior un passionné de Jardins.
« J’aime penser que l’idée du labyrinthe, où l’on cherche son chemin, est une métaphore de mon travail chez Dior, l’incarnation de ma première collection haute couture évidemment » confiait Maria Grazia Chiuri en backstage du défilé Dior haute couture. La question est plutôt est ce qu’elle l’a retrouvé son chemin ? http://www.dylanparis.com/2017/01/fail-at-diorcouture.html
Pour ce qui est du decor, il est a couper le souffle ! Transformait le labyrinthe en forêt imaginaire grâce aux créations fleuries d’Eric Chauvin, dont raffolait déjà Raf Simons du temps où il était chez Dior.

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter